Unique… C’est la seule, en FRANCE, en EUROPE, dans le monde entier, qui, à l’image d’un grand vin, bénéficie, depuis 1957, d’une A.O.C. (Appellation d’Origine Contrôlée). Cette loi d’A.O.C. définit, de façon très précise : la zone, la race et les conditions d’élevage donnant droit à ce titre « Volaille de Bresse » En 1996, l’EUROPE reconnaît les qualités de notre volaille et lui attribue : l’Appellation d’Origine Protégée, A.O.P. Volaille de Bresse

14 octobre 2019 Par admin7389

Cette Bresse, basse-cour du Monde, il n’y en a qu’une. Elle se répartit sur trois départements :
l’AIN au sud, la SAONE ET LOIRE au Nord et le JURA en bordure Est.
Soit une superficie de 3 536 km².
Ce pays de bocage divisé administrativement à l’échelon départemental, l’est tout autant au
niveau régional puisqu’il dépend des régions :
RHONE-ALPES, BOURGOGNE et FRANCHE-COMTE.
Mais la Bresse « A.O.C » est une entité, délimitée dans l’espace par la loi du 1
er
août 1957,
signée du Président René COTY, faisant de la Volaille de Bresse « la seule volaille bénéficiant
d’une Appellation d’Origine Contrôlée »
Il faut remonter en 1936, date à laquelle les éleveurs de Bresse, défenseurs d’une qualité
séculaire, décident de « faire le ménage » Le Tribunal de Bourg est saisi et des experts sont
sollicités : leur étude concernera l’analyse géologique des sols bressans, les procédés
d’élevage, la détermination de la « race pure et exempte de croisements » Ainsi, après un long
et fastidieux combat, la référence ultime en est le jugement du 22.12.36 dont la teneur
confirme qu’une A.O.C. est acquise par les « paysans » eux-mêmes, sur la valeur tangible du
savoir-faire, des usages loyaux et constants, des connaissances et habitudes ancestrales, d’un
terroir leur appartenant plus qu’à tout autre…